Les principaux avantages d’une SASU

Les principaux avantages d’une SASU
Les principaux avantages d’une SASU

 

Aujourd’hui, de nombreux jeunes sont diplômés et ne trouvent pourtant pas de travail. Actuellement au chômage, et fatigués de vivre au dépend de leurs propres ressources, créer une entreprise ne serait elle pas la meilleure option pour cette population ? Parmi les nombreux choix proposés par le Code de commerce, la SASU est une forme juridique régulièrement envisagée par le créateur d entreprise qui souhaite lancer son propre business.

Une première approche de la SASU

Si aujourd’hui, entreprendre est la meilleure option, avoir le statut d’auto entrepreneur ne correspond pas nécessairement aux besoins du dirigeant. Par définition, une SASU est une société par actions simplifiée unipersonnelle. Il s’agit d’un type de société dans lequel le créateur est le seul et unique actionnaire. Il est par conséquent le seul à investir dans l’entreprise. Cependant, toutes les décisions ne lui reviennent pas nécessairement. Il peut être le représentant légal de la société, mais peut aussi désigner un tiers en tant que Président. Ce dernier pouvant être une personne physique ou une personne morale.

Créer une SASU, c’est facile ?

La création d’une sasu exige une visite Centre de formalités des entreprises (CFE). Le fondateur de la société doit rédiger les statuts, mais peut faire appel à une agence juridique pour cela. Choisir une dénomination, publier un avis de création dans un journal d’annonces légales, remplir un formulaire MO, obtenir un certificat de dépôt de fonds auprès d’une banque ou d’un notaire pour les apports en numéraires, sont des étapes incontournables. Une demande d’immatriculation au registre du commerce et des sociétés (RCS) doit également être sollicitée auprès du greffe du tribunal de commerce du ressort du siège social afin d’obtenir la personnalité juridique et un extrait K-BIS.

Les principaux avantages d’une sasu

Chaque propriété de l’entreprise constitue un avantage sasu. Entre autres, il n’est pas nécessaire d’avoir de grands moyens pour créer la personne morale. Cette dernière peut être créée en quelques heures, voire même quelques minutes si l’entrepreneur fait appel à un conseil juridique.L’actionnaire majoritaire bénéficie d’un salaire et il ne paie pas les charges sociales s’il bénéficie de l’ACCRE. En outre, avec une sasu, il n’y a pas de contrôle de compte si l’on n’atteint pas une limite annuelle donnée par décret. e responsable légal de la sasu se nomme Président et peut cumuler plusieurs postes dans d’autres sasu. Dans une sasu, la responsabilité de l’associé est située dans la marge des apports effectués par ce dernier ce qui lui permet de faire la part des choses entre son patrimoine personnel et son patrimoine professionnel.
Un autre aspect des avantages SASU est l’évolution de la société avec la souplesse de ses statuts. Une sasu, peut se transformer à la longue en SAS et ceci vice versa. On peut y ajouter d’autres associés sans limite, contrairement à la règle qui prévaut dans les sociétés à responsabilité limitée.
La SASU favorise également la transmission de l’entreprise aux héritiers du fondateur. Avec ce type de société, on remarque la diminution de certaines formalités comptables et administratives. Aussi, on note l’approbation des comptes annuels en un simple dépôt au greffe du tribunal de commerce.

Quelques inconvénients de la sasu

En dépit de tout, la création de la sasu présente certains inconvénients. Elle n’est pas autorisée à effectuer un appel d’offre public concernant son financement. Par ailleurs, pour tous apports en nature, la présence d’un commissaire aux apports est obligatoire dès lors que l’apport dont il est question ne peut pas être facilement évalué.